Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours en Kinésitherapie : ATHROLOGIE
 
Accueil des cours d'Arthrologie :

ARTHROLOGIE DU TRONC


Dans une unité fonctionnelle, deux vertèbres successives sont réunies par trois articulations :

Articulation inter-somatique qui réunit les corps
Et deux zygapophysaires réunissant les processus articulaires.

I) Articulation inter-somatique

1) Articulations en présence
Les plateaux en regard.
Type : symphyse ou cartilagineuse non synoviale.
Forme : ovalaire concave.
SAECH

2) Les moyens d'union

Le disque intervertébral ou ligament interosseux :
Forme : ménisque biconvexe intercalé entre les corps.
Il est formé de deux parties :

-Périphérique : l'anneau fibreux qui est constitué de couches concentriques ménageant un espace central.
Les couches sont formées de fibres toutes parallèles.
Les extrémités des fibres se fixent sur les deux plateaux en regard.
La direction des fibres est plus ou moins inclinée.
Plus la couche est centrale plus les fibres sont inclinées.
L'inclinaison augmente aussi de haut en bas sur le rachis.
Quand on passe d'une couche à la suivante, l'obliquité s'inverse.
La structure de l'anneau est fibro-cartilagineuse, dense.

-Centrale : le noyau pulpeux.
C'est une masse gélatineuse ovoïde, située en arrière du centre du disque dans la logette ménagé par l'anneau.
C'est constitué par un réseau de protéines qui enferment un gel protéines riche en GAG : glyco-amino-glycanes (hydrophile)
Ce gel est sous pression, il a tendance à gonfler.
Il est translucide, et souple.

Les ligaments longitudinaux :

-Le ligament longitudinal antérieur. (vertébral commun antérieur)
C'est un moyen d'union de l'ensemble du rachis.
Il est situé à la face antérieure du rachis qui va de l'occiput au sacrum.
Origine : il s'attache à la face exo-crânienne du processus basilaire.
Il descend et passe devant les vertèbres.
Première insertion : tubercule antérieur de l'atlas.
Il descend en s'élargissant progressivement jusqu'à T3 sur la face antérieur des corps.
Puis entre T3 et T12, il devient très large et occupe les faces antérieure et latérale des corps et des disques.
Au niveau lombale, il est uniquement antérieur.
Il se termine sur la face antérieur du corps de S2.

Il occupe l'espace laissé libre par les muscles.
Il est formé de fibres profondes courtes et des fibres superficielles longues et passent devant plusieurs étages.

-Ligament longitudinal postérieur. (vertébral commun postérieur)
Il est appliqué derrière les corps vertébraux tout au long du rachis.
Il est situé à l'intérieur du canal.
Il va de l'occiput jusqu'au coccyx.
Origine : sur occiput, sur le processus basilaire, face endocrânienne.
Il descend derrière les corps et les disques.
Il est étroit entre les pédicules et ne s'attache par sur le corps.
Il est large en arrière du disque et il s'attache sur toute la face postérieure du disque en débordant sur la partie attenante des corps.
C'est un renfort postérieur du disque.
Dans le canal sacral, il devient très mince.
Il se termine sur la première coccygienne.
II) Articulations zygapophysaires

C'est une articulation synoviale, plane ou trochoïde selon le niveau.
Elle met en rapport les processus articulaires inférieurs de la vertèbre du dessus et processus articulaires supérieurs de celle du dessous.
Les processus inférieurs d'une vertèbre en arrière des supérieurs de la vertèbre du dessous.

Les surfaces articulaires (SAECH) sont aux extrémités des processus.

Les moyens d'union :
-La capsule
Elle a un renfort ligamentaire postéro-latéral.


III) Les ligaments de l'arc vertébral

1) Le ligament jaune
Il est quadrilatère.
Il comble les espaces entre les lames des deux vertèbres.
Il est pair.
Origine : lame du dessus, face antérieure à partir de la crête.
Les fibres sont verticales.
Elles se terminent sur les lames sous-jacentes bord supérieur.

Le bord latéral du ligament est accolé à la capsule de l'articulation zygapophysaire.
Les bords médiaux des deux ligaments s'unissent à la partie médiane.

Les ligaments jaunes ferment en arrière le canal vertébral dans les espaces intervertébraux.
Ils sont en rapport avec les méninges et la moelle.

2) Le ligament inter-épineux

Il unit le bord inférieur d'un processus épineux au bord supérieur du processus sous-jacent.
Il est quadrilatère mais dans un plan sagittal-médian.
Le bord antérieur est soudé à la réunion des ligaments jaunes.

3) Le ligament supra-épineux
Il est longitudinal, il descend derrière les processus épineux.
On le trouve entre l'occiput et L5.
Il 's'attache au bord postérieur ou à l'apex de tous les processus épineux et au bord postérieur du ligament inter-épineux.


4) Le ligament inter-transversaire
Ils unissent les processus transverses superposés.
Ils sont absents au niveau cervical.


IV) Particularités

1) Au niveau lombal
-Les disques sont épais.
-Le ligament longitudinal antérieur n'existe qu'en avant.
-Les articulations zygapophysaires : de type trochoïde.
-Ligament inter-transversaire unit les tubercules accessoires.
-Il n'y a pas de ligament supra et inter épineux entre L5 et S1, mais des ligaments ilio-lombaires qui unissent l'apex des processus transverses de L4 et de L5 à la partie postérieure de la crête iliaque.
Le supérieur de L4 est plus mince et plus vertical.
L'inférieur est très résistant.
Ils sont dirigés en bas et en dehors.
Le ligament inter-transversaire est remplacé par le ligament transverse sacré issu du processus accessoire de L5, il se termine sur l'aileron du sacrum en dehors du sillon du tronc lombo-sacral.


2) Au niveau thoracique

- Le disque est peu épais.
- Le ligament longitudinal antérieur se trouve sur les faces latérales et la face antérieure du corps et du disque.
Les articulations zygapophysaires sont de type plane.

- Arthrologie Supérieure -
- Arthrologie du Tronc -
- Arthrologie Inférieure -
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !