Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours en Kinésitherapie : ATHROLOGIE
 
Accueil des cours d'Arthrologie :

ARTHROLOGIE DE L'EPAULE

I) Introduction
L'épaule est un complexe articulaire qui unit le membre supérieur au tronc.
Elle est constituée de plusieurs éléments osseux qui s'articulent autour de la partie supérieure du thorax.
Les éléments osseux en présence sont ;
-le sternum et le premier cartilage costal.

-la clavicule
-la scapula
-l'humérus.
-le thorax


II) L'articulation sterno-chondro-claviculaire.

Elle articule l'extrémité médiale de la clavicule au manubrium sternal et au premier cartilage costal.
Type : sellaire (à emboîtement réciproque)
SAECH

A. les surfaces articulaires :
1) La clavicule :
Elle présente deux surfaces articulaires:
-articulation supérieure qui répond au manubrium costal :
en forme de selle, convexe de hait en bas, vers le dedans.
Concave d'avant en arrière vers le dedans.
-articulation inférieure répondant au premier cartilage costal
Petite et plane.
Elle est en continuité avec la première.

2) Le manubrium :
L'articulation est inversement conformée.
Concave de haut en bas vers le dehors et convexe d'avant en arrière.
Elle regarde en haut et en dehors.
Elle est trois fois plus développée que la surface claviculaire.

3) Le premier cartilage costal
Il présente un petit méplat et regarde vers le haut.

4) Le fibro-cartilage
C'est un ménisque qui est constant.
Disque intra-articulaire soit entier, il partage l'articulation en deux zones articulaires, soit fenêtré.

B. Les moyens d'union

1) La capsule
C'est manchon fibreux tapissé de synoviale.
Elle s'insère au pourtour des zones articulaires.

2) Les ligaments
Ligaments sterno-claviculaires ventraux et dorsaux
Le ligament dorsal est plus épais que le ventral, ce sont des renforcements de la capsule.

ligament inter-claviculaire
Qui unit les deux clavicules entre elles.
Origine : partie supérieure de l'extrémité médiale de la clavicule.

Ligament costo-claviculaire (ligament rhomboïde)
Ligament puissant et important pour la stabilité de cette articulation.
Tendu de bord supérieur du premier cartilage costal au bord inférieur de l'extrémité médiale de la clavicule.

Conclusion :
Cette articulation est la seule qui unit directement le membre supérieur au thorax.


III) L'articulation acromio-claviculaire.

C 'est une articulation synoviale de type plane, SAECH.
Elle unit l'extrémité latérale de la clavicule à l'acromion.
La clavicule repose sur l'acromion.

A) Les surfaces articulaires

1) Sur la clavicule :
Surface ovalaire disposée à la face inférieure de l'extrémité distale.
Elle est orientée en bas et en dehors.
Elle répond à la surface articulaire de l'acromion.

2) Sur l'acromion
Surface ovalaire.
Située sur la face supérieure de l'acromion.
Elle regarde en haut et en dedans.

Remarque :
Cette disposition légèrement oblique, explique les déplacements e la clavicule sur l'acromion mais explique également le déplacement vers le haut de la clavicule lors des luxations acromio-claviculaire.

B) Les moyens d'union.

1) La capsule
Manchon fibreux tapissé d'une synoviale.
Elle s'insère au pourtour des surfaces articulaires.

2) Les ligaments

a) Les ligaments proximaux :

-Les ligaments acromio-claviculaires :
Il renforce la capsule.
Ils sont antérieur et postérieur.
Ils sont faibles.
Et un ligament supérieur, plus résistant, il est renforcé par des expansions aponévrotiques des muscles trapèze et deltoïde.

b) Les ligaments distaux :
Ils sont au nombre de trois : ligament coraco-claviculaires.

le ligament trapézoïde :
-Origine : partie postéro-latérale de l'apophyse coracoïde, sur le segment horizontal. (face supérieure)
C'est une lame fibreuse épaisse, en forme de trapèze à grande base supérieure (claviculaire), situé dans un plan oblique, avant, dehors.
-Trajet : il se dirige en haut et en dehors au départ de la coracoïde.
-Terminaison : face inférieure de la clavicule, dans le ¼ latéral de l'extrémité latérale, sur une crête rugueuse, près du bord antérieur.
Il subit une légère torsion facilitant les mouvements de la clavicule sur l'acromion.

le ligament conoïde.
Il est plus étroit que le précédent.
Situé dans un plan frontal.
-Origine : sur le segment horizontal, partie postéro-médiale, en arrière du trapézoïde.
-Trajet : il se dirige vers le haut.
-Terminaison : il se termine en dedans du trapézoïde, sur un champ propre, en forme de petit tubercule conoïde de la clavicule, soit sur la continuité du champ du trapézoïde.

Remarque :
Les ligaments trapézoïde et conoïde sont quasiment perpendiculaires à leur origine en formant un angle ouvert vers l'avant et le dedans.
Le ligament conoïde est le premier à se mettre en tension lors des mouvements d'abaissement, le ligament trapézoïde est le premier à se mettre en tension lors des mouvements de rétro-pulsion du moignon.

le ligament coraco-claviculaire :
On l'appelle médial ou interne.
C'est un épaississement de l'aponévrose clavi-pectorale.

-Origine : bord médial du segment horizontal du coracoïde.
-Trajet : il se porte en dedans et légèrement en haut.
-Terminaison : à la partie moyenne de la face inférieure de la clavicule, sur la lèvre antérieure de la gouttière sub-clavière.

Remarque :
Ces ligaments distaux vont rendre solidaire de façon passive la scapula à la clavicule.
La gravité d'une luxation dépend de leur lésion.
Ces ligaments jouent un rôle de coaptation de la clavicule sur l'acromion.
Ce rôle est renforcé par les éléments actifs : sub-clavier, grand pectoral.


IV) L'articulation scapulo-thoracique

C'est une fausse articulation.
C'est une syssarcose : mouvement de glissement d'un muscle sur un élément osseux.
Cette articulation est constituée par le jeu de glissement de la scapula sur le thorax.
Elle est subdivisée en deux espaces de glissement :

L'espace sérato-thoracique
C'est l'espace de glissement qui se fait entre la face profonde du dentelé antérieur et la cage thoracique.
Il forme un angle ouvert vers le dedans.

L'espace sérato-scapulaire :
C'est l'espace de glissement qui se fait entre la face superficielle du dentelé antérieur et la face profonde de la scapula par l'intermédiaire du sub-scapulaire.

Ces deux espaces sont remplis d'un tissu graisseux facilitant le glissement de la scapula sur le thorax.

Remarque :
Tous les mouvements de la scapula sur le thorax :
-sont des translations circonférentielles.
-entraînent des mouvements sur les deux articulations claviculaires.

V) L'articulation gléno-humérale

Elle est constituée de la glène humérale (qui regarde haut, en avant et en dehors.
De type : sphéroïde.



A) Les surfaces articulaires

1) Sur la scapula
C'est la cavité glénoïdale, qui est ovalaire à grand axe oblique en bas et en arrière.
Elle est légèrement concave.
Elle regarde vers le haut, l'avant et le dehors.

2) Sur l'humérus
Il s'agit de la tête humérale qui représente un tiers de sphère pleine aplatie d'avant en arrière.
Elle regarde en haut, en arrière et en dedans.


B) Les moyens d'union

Labrum :
Il est triangulaire à la coupe transversale.

NB : malgré la présence du bourlet qui augmente la congruence, l'articulation reste fragile.



La capsule :
Manchon fibreux inséré au pourtour de l'articulation, entre la scapula elle remonte jusqu'au pied du processus coracoïde en incluant le tendon du chef long du muscle biceps brachial.

Sur l'humérus à la partie inférieure, cette capsule s'éloigne du col anatomique sous la surface articulaire de 2 à 3 centimètres.

Dans la partie inférieure, elle présente un repli appelé frénula.
Cette capsule est constituée de fibres superficielles longitudinales tendues de la scapula à l'humérus et des fibres circulaires profondes qui resserrent la capsule.
Elle est tapissée de synoviale.

Les ligaments :
Il n'y a pas de ligaments à la partie postérieure.

- Le ligament coraco-huméral :
Il renforce la capsule dans sa partie supérieure. Tendu du bord latéral de la portion verticale du processus coracoïde il se dirige en dehors et prend la forme d'un Y pour se terminer de chaque côté de la coulisse bicipitale à la face supérieure des tubercules mineur et majeur.

Il est très puissant, épais, qui peut être responsable à lui seul des conflits de l'articulation gléno-humérale.

- Les ligaments gléno-huméraux :
Ils sont au nombre de trois :

-le supérieur tendu de la partie antérieure du pôle supérieur de la cavité glénoïdale.
Il se dirige en dehors et en bas pour se terminer dans l'échancrure de la tête humérale, il s'y inscrit pour se terminer à la partie supérieure du trochin par des expansions.

-le moyen a pour origine juste le dessous du ligament supérieur, il se dirige en bas et en dehors pour se terminer sur le versant médial moitié inférieure du tubercule mineur (trochin) juste à côté du muscle sub-scapulaire.

-l'inférieur a pour origine la partie antérieure de la cavité glénoïdale, il se dirige en dehors et légèrement en bas pour se terminer dans la partie médiale du trochin sous le précédent ligament, au niveau de la capsule partie inférieure.

Ces trois ligaments forment un N couché (vue antérieure) ou en forme de Z


-le ligament huméral transverse :
Il ferme la coulisse bicipitale en un tunnel ostéo-fibreux, tunnel laissant passage au tendon de la longue portion du muscle biceps brachial (ce ligament occupe uniquement les 2 ou 3 centimètres de la partie supérieure de la coulisse bicipitale)

L'espace sous acromio-deltoïdien :

Il est caractérisé par la face profonde du muscle deltoïde et la face inférieure de l'acromion appelé toit.
Le plancher est caractérisé par la tête humérale et la face supérieure du tubercule majeur.

Il y a présence d'une bourse séreuse qui s'intercale entre le toit et le plancher.
Lors des conflits de la coiffe des rotateurs il va falloir pratiquer des manouvres de dégagements (voie de passage : éviter que le trochiter butte contre l'acromion), on peut également dégager l'humérus vers le bas pour pouvoir faire un mouvement d'abduction.

- Arthrologie Supérieure -
- Arthrologie du Tronc -
- Arthrologie Inférieure -
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !