Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours en Kinésitherapie : ATHROLOGIE
 
Accueil des cours d'Arthrologie :

ARTHROLOGIE DU GENOU

Elle met en présence l'extrémité inférieure du fémur, l'extrémité supérieure du tibia et la patella par l'avant.

Elle est constituée par 2 articulations :

-articulation fémoro-tibiale avec deux compartiments médial et latéral et met en

présence les condyles fémoraux et les surfaces articulaires du tibia.
De type ellipsoïde (bicondylaire)

-articulation fémoro-patellaire (ginglyme)


1) surface articulation en présence :

a) sur le fémur :
-surface patellaire
-surface bicondylaire (et les ménisques)


b) sur la patella
2/3 supérieurs de la face postérieure de la patella.

c) sur le tibia
Les plateaux tibiaux

d) les ménisques

Ce sont des fibro-cartilages.
De forme semi-lunaire, à concavité dirigée vers l'axe du tibia.
Ils viennent s'intercaler entre les condyles fémoraux et les surfaces articulaires du tibia.

Le ménisque médial est plus allongé en forme de C
L'autre est plus fermé et en forme de O

Le ménisque n'empêche pas complètement le contact entre le condyle et la surface articulaire du tibia.

Un ménisque : large dans sa partie moyenne et effilé à ses extrémités : les cornes.

Chaque ménisque est amarré à l'espace intercondylaire du tibia par un petit ligament ménisquo-tibial (ou frein des ménisques)

Le ménisque est triangulaire à la coupe transversale :

-Face inférieure : qui repose sur l'une des surfaces articulaires du tibia.
(sans y adhérer)

-Face périphérique, verticale, qui donne insertion à la capsule.

-Face supérieure qui répond à l'un des condyles.
Rôle : augmenter la stabilité et la congruence.






2) Les moyens d'union

a) La capsule

-sur la patella : au pourtour de la surface articulaire.
-sur le tibia : au pourtour du plateau tibial.
-sur le fémur :
au pourtour de la surface patellaire et de la fossette supra patellaire
sur chacun des condyles, le long des faces cutanées, sauf sur le condyle latéral (où le tendon du muscle poplité est intra capsulaire), le long de la face axiale et arrive dans la fosse intercondylaire.

Cette capsule présente un renforcement postérieur très épais :
-les coques condyliennes situées en regard de la face postérieure de chacun des condyles.

b) Les ligaments

les ligaments collatéraux

-ligament collatéral médial du genou (tibial)
Origine : épicondyle médial du fémur, partie postéro-inférieure.
Direction : en bas et un peu en avant, en s'étalant en éventail.
Terminaison : sur la face médiale du tibia, près du bord médial de la diaphyse (en arrière de la patte d'oie.)
Il est plat et long (10 cm)
Ce ligament adhère à la capsule et à la face périphérique du ménisque médial.
Au niveau du tibia, il recouvre le tendon réfléchi du semi-membraneux.
Ce faisceau principal envoie, par son bord postérieur, des fibres tibio-méniscales et fémoro-méniscales.

-ligament collatéral latéral ou fibulaire du genou
Origine : épicondyle latéral du fémur, partie postéro-inférieure.
Direction : en bas et en arrière.
Terminaison : sur la tête fibulaire, en dedans de l'insertion du muscle biceps fémoral.

Ce ligament est épiphyso-épiphysaire, il est cylindrique.
Ce n'est pas un épaississement capsulaire direct.


Les ligaments croisés. (dans l 'espace intercondylaire)

-ligament croisé antéreiur (LCAExterne)
Origine : aire intercondylaire antérieure du plateau tibial.
(entre les cornes antérieures et ménisques.)
Direction : en arrière un peu en haut et en dehors.
Terminaison : sur la face axiale du condyle latéral à la partie postérieure de cette face, par une insertion verticale.

Ce ligament a un trajet presque horizontal.

-ligament croisé postérieur (LCPInterne)
Origine : aire intercondylaire postérieure du plateau tibial.
En partie postérieure, débordant sur la face postérieure de l'extrémité supérieure du tibia.
Direction : en haut, un peu en dedans et en avant.
Terminaison : sur la face axiale du condyle médial du fémur, débordant sur l'échancrure intercondylaire.
Son trajet est vertical.

Ces deux ligaments sont situés dans l'échancrure intercondylaire.
Ils sont extra-capsulaires et extra-synovial.
Ils se croisent dans le plan sagittal et dans le plan frontal.


c) Les plans antérieurs

Les ligaments antérieurs sont constitués de trois plans :

Plan profond : capsulaire
Il est constitué de deux structures ligamentaires, qui forment le rétinaculum patellaire (latéral ou médial)

-un ligament est supérieur : aileron rotulien, qui est triangulaire à base antérieure, s'attache sur le bord latéral ou médial de la patella, dans la moitié supérieure de ce bord, de là il se dirige en arrière en se rétrécissant pour se terminer sur l'épicondyle médial ou latéral de la face cutanée d'un condyle.

-aileron ménisco-rotulien (médial et latéral): triangulaire à base antérieure et qui s'attachent sur le bord latéral ou médial de la patella, au-dessous de l'aileron rotulien.
Qui se dirige en bas et en arrière en se rétrécissant pour venir se terminer sur la face périphérique du ménisque correspondant, à la partie antérieure.


Plan moyen : tendineux
Constitué par la terminaison du quadriceps qui enveloppe la partie antérieure du genou et se prolonge vers le bas par le tendon patellaire.
Le ligament patellaire qui est tendu de la pointe de la patella à la tubérosité tibiale, qui est un épaississement de la capsule et qui amarre la patella au tibia.
Ce ligament est renforcé en avant par une partie du droit fémoral.
Il est renforcé sur les côtés par la terminaison des vastes, avec des expansions directes et croisées.
-expansions directes : verticales qui s'attachent sur les bords latéraux de la patella, adhèrent aux bords latéraux du ligament patellaire et se terminent sur la face antéreiure de l'extrémité supérieure du tibia.

-expansions croisées : croisent la face antérieure de la patella et se terminent du côté opposé à leur origine, au même endroit que les expansions directes, sur l'extrémité supérieure du tibia.

Cet ensemble est renforcé sur les côtés par des expansions de deux muscles : TFL (latéral) et sartorius (médial)


Plan superficiel : aponévrotique
C'est l'aponévrose du genou qui se prolonge par le haut par l'aponévrose de la cuisse et par le bas par l'aponévrose jambière.
Elle est sous-cutanée.


d) Les plans postérieurs

Les ligaments croisés (déjà décrits)

La capsule : épaississement postérieur : les coques condyliennes.

Deux ligaments postérieurs :
-ligament poplité oblique ou tendon récurrent du semi-membraneux :
Le tendon direct s'attache sur la face postérieure de l'extrémité supérieure du tibia à la partie médiale.
Juste avant sa terminaison, il donne naissance au ligament poplité oblique, qui se dirige obliquement en haut et en dehors, se confond avec la partie postérieure de la capsule et se termine dans la coque condylienne latérale.
-ligament poplité arqué : il prend son origine sur la tête fibulaire, face supérieure, en arrière du ligament collatéral latéral, se dirige vers le haut et se divise en deux parties :
-une partie latérale verticale qui se perd dans la coque condylienne latérale.
-une partie médiale qui s'étale en éventail, adhère à la coque condylienne latérale et dont les fibres inférieures se recourbent vers le bas pour se terminer sur la face postérieure de l'extrémité supérieure du tibia, englobant l'orifice capsulaire du muscle poplité.


3) La synoviale
Membrane tapissant la face profonde de la capsule, s'attachant au pourtour du cartilage et se réfléchissant aux insertions capsulaires.

Remarque :
Au niveau du genou, il existe un paquet adipeux du genou situé en arrière du ligament patellaire et de la partie inférieure de la face postérieure patella et en avant de l'extrémité supérieure du tibia.
Ce paquet graisseux est suspendu à un ligament adipeux du genou qui va de la pointe de la patella à l'échancrure intercondylaire du fémur.
Cet ensemble est un élément d'amortissement.
C'est extra-capsulaire.

- Arthrologie Supérieure -
- Arthrologie du Tronc -
- Arthrologie Inférieure -
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !