Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours en Kinésitherapie : OSTEOLOGIE
 
Aide Mémoire cours d'Ostéologie :

LA SCAPULA


C’est un os pair, plat, non-symétrique et de forme triangulaire.

A. La face costale
Concave, donne insertion au muscle sub-scapulaire.
Le long du bord médiale le dentelé antérieure.


B. La face postérieure
Divisée en deux par l’épine de la scapula. La partie supérieure (1/4 supérieur) insertion du muscle supra épineux. La partie inférieur (la fosse infra-épineuse) donne insertion au muscle infra épineux et le long du bord latérale, deux insertion qui sont le petit rond situé au dessus du grand rond.

C. L’épine de la scapula
Prolongé latéralement par l’acromion. Le bord postérieur présente deux versants: inférieur qui correspond au deltoïde, et un supérieure qui correspond au trapèze.

D. L’acromion
La face supérieure et inférieur sont sans insertion.
Le bord médial, donne insertion au muscle trapèze et dans sa partie antérieure, la surface articulaire de l’acromion qui est de forme ovalaire à grand axe oblique en avant et en dedans et regade en haut, arrière et dedans.
Le bord latéral donne insertion au muscle deltoïde.

E. Le bord supérieur
Présente latéralement une petite dépression appelé l’incisure de la scapula où passe les nerfs supra scapulaires. De plus il donne insertion au muscle omo-hoïdien.

F. Le bord spinal
Il présente un coude au niveau de l’épine. Au dessus de celle ci s’insert le muscle élevateur de la scapula. Au dessous du coude le muscle rhomboïde.

G. Bord latéral
Relativement épais, déborde le petit et grand rond, et à sa partie haute le tubercule infra-glénoidal où s’insert le faisceau long du triceps brachial.

H. Angle supérieur
Insertion au muscle élevateur de la scapula.

I. Angle inférieur
Insertion du grand dorsal.

J. Angle latéral
Présente trois parties:
- le col assurant la jonction entre la scapula et l’angle latéral et supporte deux éléments: le processus coracoïde et la cavité glénoïdale.
- la cavité glénoïdal: surface articulaire de forme ovalaire à grand axe verticale, est très peu concave. A sa partie centrale, elle présente le tubercule glénïdal. Elle regarde en haut en dehors et avant et répond au bourelet glénoïdal et à la tête humérale; le bord antérieure du pourtour présente l’incisure glénoïdale. Au dessus de la cavité glénoidale, on découvre le tubercule supra-glénoïdal donnant insertion au faisceau long du biceps brachial et en dessous le tubercule infra glénoidal pour le long triceps.

- le processus coracoïde: il nait de la partie supérieure de la scapula et présente deux segments: un segment vertical et un segment horizontal.    
Le segment vertical: oblique en haut et en avant. Le bord latéral donne insertion au corraco-huméral, le bord médial prolonge et ferme l’incisure de la scapula.
Le segment horizontal: se dirige en avant, en dehors et en bas. La face supérieure donnant insertion au petit pectoral, la face inférieure est sans insertion. Le bord latéral donnent insertion aux ligament corraco-huméral, et au dessus le ligament corraco-claviculaire. Le bord médial donne insertion au petit pectoral et à la jonction des deux segments, insertion des ligaments connoïde et trapèzoïde.
L’extrémité antérieure: présente deux facettes, une médiale où s’insert le corraco brachial et une latérale donnant insertion au court chef du biceps brachial.


Les muscles spinaux
L’interépineux: petit muscle qui s’étalonne tout le long du rachis, il en a deux par étage de part et d’autre du ligament interépineux. C’est un petit muscle quadrilatère qui s’insert du bord inférieur du processus épineux de la vertèbre  et se termine au bord supérieure du processus épineux de la vertèbre sous jacente. Ces muscles sont souvent absent au niveau thoracique moyen.

Tous les muscles spinaux sont innervés par les branches postérieur des nerfs rachidiens, tout le long du rachis.

Action:
Lorsqu’ils travaillent en billatéral, ils font de l’extension (moins les muscles proche de l’axe). En unilatéral, ils sont moteurs de l’inclinaison.
Le multifide est rotateur controlatéral. Les faisceaux lamélaires sont les plus rotateurs, mais pas tellement prédominant. En plus, il estextenseur, inclinateur et rotateur controlatéral.
Pour l’inclinaison et extension, le longissime et l’ilio-costal.
L’interépineux et épineux font de l’extension.
Les mouvement les plus amples sont fait par les fibres les plus longues: le longissime, fibre latérales de l’épineux et l’ilio-costal. Les plus courte controle les mouvement d’une vertèbre sur l’autre: le multifide.

Le groupe latéral
Deux muscles, le carré des lombes et l’intertransversaire.

Le carré des lombes: carré aplati, qui occupe l’espace situé à la partie postérieure du tronc entre la crète iliaque, la douzième côte et les transverse lombales.
Il s’insert sur la crète iliaque, en arrière du transverse et sur le bord supérieur du ligament ilio-lombaire. En dedans, il s’insert sur les extrémité des processus transverse sur les quatre ou cinq premières lombales. En haut, il s’insert sur le bord inférieur de la douzième côte, deux tiers médiaux.
Il y trois types de fibres:
-Les fibres ilio-costales qui sont verticales, faisceau antérieur.
-Les fibres ilio-transversaires, faisceau antérieur.
-Les  fibres costo-transversaires oblique en bas et en dedans placées entre les deux couches précédentes.
Innervation: collatéral du plexus lomaire T12 L1 L2
Action: inclinaison du tronc et abaisse les côtes, rotateur indifférent.

Intertransversaire: ils joignent les processus transversaires, qui changent selon les étages. Au niveau thoracique, ils sont faibles, vont du bord inférieur au bord supérieure du processus sous jacent. Au niveau lombal, ona deux faisceaux: un faisceau médiale qui join les processus accessoires et le faisceau latéral qui joignent les processus costiformes.
Innervation: branche postérieure des nerfs rachidiens correspondant.
Action: il participe à l’inclinaison.

Le groupe antérieur
Les prévertébraux: le psoas, le petit psoas et le pilier du diaphragme.

Le petit psoas: s’insert face latérale des corps de T12,L1. Il descend en avant du psoas et se termine par un long tendon et se termine sur la ligne arquée, face médiale de l’os coxal.
Innervation: branche collatéral du plexus lombaire.
Action: participe à la flexion lombaire.

Le psoas: il est fléchisseur, inclinateur et fait de la rotation controlatéral par ses faisceaux transversaire.
Un psoas normal conserve une lordose normal, si on a un psoas rétracter on a une flexion de hanche donc entraine une hyperlordose. Si on a un psoas hyppotonique, en station debout, au lieu de se bloquer sur les psoas, on va en hyperlordose.
Les muscles qui positionnent les bassin par rapport au fémur, provoque un ajustement lombale pour maintenir la position.

- Ostéologie du tronc -
- Ostéologie du membre supérieur -
- Ostéologie du membre inférieur -
- Ostéologie de la main -
- Ostéologie du pied -
 
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !