Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours en Kinésitherapie : OSTEOLOGIE
 
Aide Mémoire cours d'Ostéologie :

LE PIED

Il y a 26 os répartis en trois groupes: d’arr en avant les os du tarse (7) , le métatarse (5) numéroté de dedans en dehors,  les phalanges qui constitue les orteils avec trois phalanges pour chaque orteil et deux pour le premier (l’hallux) on parle de P1 P2 P3.
Au niveau du tarse il existe deux groupes:
- le tarse postérieur qui est un empilement vertical du talus et du calcanéus (ils supportent le squelette jambier et le reste du corps)
-en avant le tarse antérieur: en avant du calcanéus le cuboîde, en avant du talus l’os naviculaire (le scaphoïde) en avant du scaphoïde on a les trois cunéiforme qui sont compter de dedans en dehors (le cunéiforme médiale, intermédiaire et latérale ). Du tarse postérieur au tarse antérieure on passe d’un empilement  vertical à un empilement horizontale.
En avant du tarse antérieure on trouve les métatarsien de M1 en face de C1...
En avant on trouve les phalanges.


En position anatomique le pied ne repose au sol que par l’intermédiaire lu calcanéus, partie postérieur de sa face inférieur et en avant par la tête des métatarsien et des phalanges. Il existe donc  une voûte plantaire qui est plus importante côté médiale que coté latérale.
Pour la description des os du tarses, ils seront assimilé à des cubes donc six faces ce sont des os courts, les métatarsiens assimilés à des os long une diaphyse qui est le corps, une épiphyse large appelé la base une épiphyse distale appelé la tête, dirigée vers l’avant est correspond a P1, les phalanges assimilé à des os long , l’épiphyse proximal appelé la base et qui correspond à la tête des métatarsien, une diaphyse ou corps une épiphyse distale qu’on appelle la tête.
Tous ces os s’articulent entre eux les articulation solidarisés entre eux (capsule ligaments et muscles ):
-articulation sub-talaire: entre talus et calcanéus, elle comporte deux partie une sub talaire antérieure et postérieur séparé par un sillon : orifice du tarse
- l’articulation entre talus et calcanéus coté médiale et coté latérale articulation entre calcanéus et cuboïde: l’ensemble forme l’articulation transverse du tarse.
L’articulation sub-talaire et talo naviculaire ont une même capsule: complexe talo calcanéo naviculaire.
L’articulation tarso métatarsienne.
Articulation métatarsienne-phalangienne.
Articulation entre P1 et P2 appelé articulation interphalangienne proximal ou distale entre P2 et P3.
L’ensemble du pied est articulé avec les os du jambier par l’intermédiaire du talus c’est l’articulation talo-crural.

I. Le talus
On lui décrit trois parties le corps partie la plus volumineuse, le col et la tête qui correspond à la face antérieure , s’articule en haut avec les os de la jambe en-dessous avec le calcanéus et en avant avec le  naviculaire. Os court pair non symétrique on lui décrit six faces.
Il est plus allongé d’avant en arrière le 2/3 postérieur le plus volumineux correspond au corps.
Entre la direction du corps et celle du col, il existe deux angles:
- angle d’inclinaison: plan sagittal entre direction du corps oblique en haut et en avant et celui du col en bas et en avant  = 115°.
- angle de déclinaison: plan transverse entre direction du corps oblique en avant et en dehors et du col oblique en avant et en dedans=  150°.

A. Face supérieure
Le tiers antérieure correspond au col, il est globalement convexe transversalement, présente à sa partie moyenne une crête rugueuse ( collier de farabeuf) qui se bifurque à sa partie latérale et donne insertion en avant à la capsule de l’articulation calcanéo-talo-naviculaire et en arrière insertion à la capsule de l’articulation talo-crural.
Les 2/3 postérieur de la face on a le corps une surface articulaire appelée la trochlée du talus 
de type gynglime répond à la face inférieur du pilon tibial. De forme quadrangulaire plus large en avant qu’en arrière avec un bord latérale oblique en avant et en dehors et bord médiale sagittal. Cette face est séparé par un sillon oblique en avant et en dehors, la partie latérale est plus large et chaque joues est convexe dans son ensemble. Recouvert de cartilage est regarde vers le haut.

B. La face inférieure
Elle présente deux surfaces articulaires séparé par un sillon.
Une surface articulaire antérieure appelé surface calcanéenne antérieure situé sur la face inférieur du col du talus de forme ovalaire à grand axe oblique en avant et dehors étranglé en son milieu , en forme de huit, elle peuvent être séparé,  une antérieure appelé surface calcanéenne antérieure est la postérieure appelée surface calcanéenne moyenne. L’ensemble est convexe selon son grand axe , recouvert de cartilage et se prolonge sans discontinuité jusqu’à la tête du talus. Elle correspond à la surface articulaire sur la face supérieure du calcanéus.
En arrière on trouve un sillon à grand axe oblique en avant et en dehors plus large dans sa partie médiale que latérale. Elle forme la moitié supérieure d’un tunnel, le sinus du tarse. Le sillon donne insertion en arrière à la capsule de l’articulation sub-talaire partie postérieur, en avant à la capsule de l’articulation talo-calcanéenne-naviculaire, entre les deux le ligament talo-calcanéen interosseux.
En arrière en regard du corps du talus la surface articulaire calcanéenne postérieur de forme ovalaire à grand axe en avant et en dehors elle est concave suivant son grand axe, recouvert de cartilage, regarde en bas et en arrière, correspond à la surface talaire postérieur du calcanéus.

C. Face latérale


talo fib. post

talo-fibulaire antérieure

Son tiers antérieure correspond au col ou l’on retrouve  la bifurcation du collier du talus, avec en avant l’insertion de la capsule de l’articulation talo-calcanéo-naviculaire et en arrière la capsule de l’articulation talo-crural et ligament talo-fibulaire antérieure (faisceau antérieure du ligament collatéral fibulaire de la cheville).
Les 2/3 postérieur correspond au corps, plus développé dans le sens vertical, elle présente une surface articulaire de forme triangulaire à base supérieure et sommet inférieur déjeté en dehors par le processus du talus, c’est la surface malléolaire latérale, concave de haut en bas et plane d’avant en arrière, regarde en dehors recouvert de cartilage , correspond à la surface articulaire de la malléole fibulaire.
En arrière insertion du ligament talo-fibulaire postérieur ( faisceau postérieur lu ligament collatéral fibulaire).En arrière de cette face le ligament talo-calcanéen postérieur; et au niveau du processus le ligament talo-calcanéen latérale.

D. La face médiale
Tiers antérieure correspond au col on retrouve le collier du talus en avant la capsule de l’articulation talo-calcanéo-naviculaire, en arrière la capsule de l’articulation  talo-crural et le ligament tibio-talaire antérieure.
Le reste de cette face correspond au corps, en haut une surface articulaire en forme de virgule couchée à concavité inférieur, et une grosse extrémité antérieure, le bord supérieure de cette face correspond au bord médiale de la trochlée du talus. Cette surface est la surface malléolaire médiale, plane  recouvert de cartilage regarde en dedans et correspond à la surface articulaire de la malléole médiale .
En dessous de cette surface on trouve l’insertion du ligament tibio-talaire médial.

E. La face antérieure 
Présente une surface articulaire appelé la surface naviculaire: de forme ovalaire à grand axe oblique en bas et en dedans il forme avec le plan horizontal un angle de 45° ouvert en dedans appelé angle de torsion. Elle regarde en bas et en dedans en avant, recouvert de cartilage et correspond à la face postérieur du naviculaire.
A sa partie inférieur et médiale une petite surface (articulaire?) en forme de croissant à concavité latérale  et correspond à la face profonde du ligament calcanéno-naviculaire plantaire.

F. La face postérieur 
Réduite présente deux tubercules séparés par un sillon oblique en bas et en dedans. Le  tubercule latérale est plus développé où l’on trouve insertion au ligament talo-calacanéo postérieur.
On décrit un os surnuméraire appelé l’os trigone. Dans le sillon glisse le tendon du long  fléchisseur de l’hallux.

II. Le calcanéus
c’’est l’os le plus volumineux du tarse , appartient au tarse antérieure partie postéro-inférieur du pied, c’est l’os du talon, c’est un os long pair non-symétrique, s’articule en haut avec le talus,en avant avec le cuboïde. En forme de cube on lui décrit six faces.

A- Face supérieure
Tiers postérieur de cette face est étroite, concave d’avant en arrière et convexe transversalement et criblé de trous vasculaires. Les 2/ 3 antérieure est plus large globalement concave d’avant en arrière et présente deux surfaces articulaires séparé par un sillon:
- une antérieur, appelé surface talaire antérieure, forme ovalaire à grand axe avant et dehors, concave suivant son grand axe, regarde vers le haut et correspond à la surface calcanéenne antérieure du talus, elle repose sur la petite apophyse du calcanéus, souvent la surface articulaire est étranglé voire divisée en deux: surface talaire antérieure et surface talaire moyenne
- en arrière le sillon calcanéen oblique en avant et en dehors, plus large en dehors qu’en dedans, et forme la moitié inférieur du sinus du tarse. Partie latérale insertion du muscle court extenseur des orteils. En dedans le ligament bifurqué. En arrière, insertion du ligament rétinaculum des extenseurs.
Dans le sinus du tarse, on trouve en avant la capsule de l’articulation talo-calcanéo-naviculaire, en arrière celui de l’articulation sub-talaire, et entre les ligaments talo-calcanéen interosseux.
- en arrière la surface articulaire, la surface talaire postérieur, ovalaire à grand axe en avant et en dehors, convexe suivant son grand axe, recouvert de cartilage et regarde en haut et en avant, on l’appelle talamus et correspond à la surface calcanéen postérieur du talus.

B- Face inférieure
Plus étendue en arrière qu’en avant, en arrière les tubérosités du calcanéus, la médiale est plus large que la latérale, elles représentent l’appuie au sol du calcanéus. En avant de cette face on trouve le tubercule antérieure de cette face. Ces cinq insertions sont d’arrière en avant:
- l’apponévrose plantaire qui a une direction frontale et présente sur les deux tubérosités
- en avant le court fléchisseurs des orteils
- coté médial de la tuberosité médiale l’ABD de l’hallux et coté latérale de la tubérosité latérale l’ABD du V
- partie moyenne de cette face le plan superficielle du ligament calcanéo-cuboïde plantaire
- de part et d’autre de cette insertion, insertion du muscle carré plantaire, chef médial et latéral.
- sur le tubercule antérieure, insertion du plan profond du ligament calcanéo-cuboïde plantaire

C. Face antérieure
présente une surface articulaire de forme trangulaire à base supérieure, avec un bord latérale vertical un bord supérieur horizontal qui est saillant vers l’avant appelé le rostre calcanéen, un bord médiale oblique en bas et en dehors. Elle est concave vers l’avant moitié supérieure puis convexe partie inférieur. Transversalement  elle est plane ou convexe, regarde en avant recouvert de cartillage et correspond à la face postérieure du cuboïde.

D. Face postérieure
Quadrangulaire plus large en haut qu’en bas, à sa partie moyenne elle présente une crête rugueuse qui donne insertion au tendon terminale du triceps sural ( tendon calcanéen), quelque fibre descend jusqu’à la face inférieur. La moitié supérieure de cette face correspond à une bourse séreuse qui s’intercale entre le tendon et le calcanéus.

E. Face latérale
Plus large en arrière qu’en avant et plus développé dans le sens vertical. Présente à la jonction du tiers antérieure et le deux tiers postérieur, une crête appelé la trochlée fibulaire. Au desssus passe le court fibulaire et au dessous le long fibulaire. Au desssus et en arrière de la trochlée on trouve ligament calcanéo- fibullaire (faisc. moyen du collatéral latérale de la cheville). En avant de la trochlé le ligament talo-calcanéen latérale. A la partie inférieur déborde le chef latérale du muscle carré plantaire.

F. Face médiale
il est plus dévellopé dans le sens de la hauteur en arrière qu’en avant, concave vers le dedans et forme le sillon calcanéen. Partie inférieur et antérieure elle présente une apophyse saillante appelé le sustantaculum tali. Le bord supérieure du sustantaculum tali donne insertion à sa moitié antérieure au ligament calcanéo naviculaire plantaire et sa moitié postérieur insertion au faisceau postérieur du ligament deltoïdien (plan superficiel du ligament collatéral tibial). Face médiale du sustentaculum tali qui livre passage au tendon long fléchisseur des orteils. La face inférieur du sustentaculum passe le tendon du long fléchisseur de l’hallux. Le reste de la face un sillon qui livre passage au paquet vasculo-nerveux plantaire. Partie moyenne et inférieur , déborde le chef médiale du muscle du carré plantaire.


III. Le naviculaire ( le scaphoïde tarsien)
un os court aplatit d’avant en arrière apartient au tarse antérieure situé sur le bord médiale du pied et correspond en arrière avec le talus en arrière avec les trois cunéiforme et latéralement avec le cuboïde. On lui décrit deux faces, deux bords, deux extrémités.

A. Face postérieure
présente une surface talaire , de forme ovalaire à grand axe en bas et en dedans, concave, cartilage, regarde en arrière en haut et en dehors et correspond à la face antérieure du talus.

B. Face antérieure
surface articulaire de forme ovalaire à grand axe oblique en bas et en dedans, divisé en trois facette par deux crêtes qui convergent vers la partie moyenne bord inférieur de cette surface articulaire.
L’ensemble est  convexe recouvert de cartilage. La facette médiale corespond à C1...

C. Bord supérieure 
Plus épais en dedans qu’en dehors,  on trouve capsule de l’articulation naviculo-cunéenne, en arrière de ce bord  la capsule de l’art talo-calcanéo-naviculaire et le ligament talo- naviculaire supérieure.

D. Bord inférieur
Plus épais en dedans qu’en dehors, il est concave vers le bas, à sa partie médiale ( donc un sillon qui livre passage au tendon du tibial postérieur. Pour le reste on retrouve les même capsule.

E. Extrémité médiale



F. Extrémité latérale
réduite plus dévellopé dans le sens vertical, présente une surface articulaire plane à sa partie antérieure qui correspond à la partie postérieur de la face médiale du cuboïde.


IV. Le cuboïde 
appartient au tarse antérieure, situé sur le bord latérale partie moyenne, de forme pyramidial à base médiale.s’articule en arrière avec le calcanéus en avant avec le IV et V, en dedans avec le naviculaire et partie antérieure avec le troisième cunéiforme. En position anatomique:
- la crète doit être dirigé en avant et en dedans.
On lui décrit six faces et un bord (latérale)

A. Face supérieure
Incliné sur l’extérieur convexe transversalement regarde en haut et en dehors et donne insertion en arrière à la capsule de l’articulation talo-cuboïdienne en avant insertion des éléments capsulo-ligamentaire entre le coboïde et la base du 4° et 5° métatarsien.

B. Face inférieur
présente dans sa partie moyenne une crete oblique en avant et en dedans qui part du bord externe et rejoint le bord médiale, elle est saillante limte en arrière un sillon  qui livre passage au long fibullaire et a la même direction. Sur la crête on trouve trois insertions musculaires de dedans en dehors:
- add (oblique) de l’hallux
- le court fléchisseur du 5°
- l’opposant du 5°
Partie postérieur de la crête on trouve le plan superficielle du ligament calcanéen-cuboidien plantaire.
En arrière de la crête on trouve une surface triangulaire à sommet supérieure et médiale  qui donne insertion au plan profond du ligament calcanéo-cuboidien plantaire, partie postéro-médial on trouve le tibial postérieur.

C. Face antérieure
Deux facettes articulaire plane légèrement convexe dans l’ensemble, la médiale est quadrangulaire a grand axe verticale dirigé vers l’avant et corrrespond à la face postérieur de la base de M4.
La latérale est triangulaire à base médiale, à sommet latérale, regarde en avant et en dehors corespond à la face postérieur de la base de M5.

D. Face postérieure
Présente une surface articulaire triangulaire à base supérieure, de profil elle présente une partie supérieure convexe vers l’arrière et concave dans sa partie inférieur, recouvert de catillage et correspond à la face antérieure du calcanéus.

E. La face médiale
Présente deux facettes articulaire plane, une postérieure qui correspond à la facette articulaire l’extrémité latérale du naviculaire, une antérieure qui correspond à la face latérale du troisième cunéiforme.

F. Bord latérale
Jonction des faces supérieures et inférieur présente à sa partie moyenne une incisure qui correspond à l’extrémité latérale du sillon de la face inférieur.


VI. Les cunéiformes
C1 est le plus volumineux, C2 est le plus petit et C3 intermédaire. C2 et C3 de forme pyramidal à base supérieure, on leur décrit cinq faces et un bord inférieur. C1 de forme semi-lu
naire à concavité latérale.
A. C1
On lui décrit cinq faces et un bord inférieur
-Face antérieure: présente une surface articulaire semi-lunaire  à grand axe verticale à concavité latérale, elle est plane ou convexe dans son ensemble, dirigé vers l’avant et correspond à la face postérieur de la base du 1°métatarsien.
-Face postérieur: présente une surface articulaire de forme triangulaire à base supérieure, plane légèrement concave dirigé vers l’arrière et répond à la facette la plus médiale de la surface articulaire de la face antérieure du naviculaire.
-Face latérale, présente une surface articulaire en forme d’équerre, longeant le bord supérieure et le bord postérieur, l’ensemble recouvert de cartillage, la partie postérieur correspond à la face médiale du cunéiforme et la partie antérieure répond à la face médiale de la base du 2° métatarsien.
-Face médiale est la plus étendue, se prolonge vers le haut sans discontinuté avec la face supérieure la partie antéro-supérieur de la face donne  insertion au tibial antérieure.
-Face supérieure réduite prolongé sans discontinuité avec la face médiale et présente des éléments capsulo-ligamentaire avec les os voisins.
-Bord  inférieur, épais et donne insertion en partie au tendon du tibiale postérieur.

B. Le C2
-Face antérieure, présente une surface articulaire triangulaire à base supérieure, plane ou convexe regarde en avant et répond à la face postérieur de la du 2° méta.
-Face postérieur présente une surface articulaire triangulaire à base supérieure, plane ou concave, regarde en arrière et correspond à la facette moyenne de la surface articulaire articulaire de la face antérieure du naviculaire.
-Face médiale et latérale: présente chacune une surface articulaire plane, quadrangulaire correspondant à la face latérale de C1 pour la médiale, et la surface articulaire médiale  de C3 pour la latérale.
-Face supérieure, donne insertion aux éléments capsulo-ligamentaires qui unissent le 2° cunéiforme aux os voisins.
-Bord inférieur: donne insertion partie postérieur au tendon du tibial postérieur et en avant au muscle court fléchisseur de l’hallux.

C. Le C3
-Face antérieure une surface articulaire triangulaire à base supérieure, plane ou convexe dirigé vers l’avant répond à la face supérieure de la base du 3° métatarsien.
-Face postérieur, triangulaire à base supérieure plane ou concave, dirigé vers l’arrière et répond à la facette la plus latérale de la face antérieure du naviculaire.
-Face médiale présente une surface articulaire en forme d’équerre longeant le bord postérieur et supérieure. La partie postérieure répond à la face latérale du 2° cunéiforme et la partie antérieure répond à la partie latérale de la base du 2° métatarsien.
-Face latérale, présente une surface articulaire quadrangulaire dont la partie antérieure répond à la face médiale du cuboïde et la partie antérieure répond à la partie médiale de la base du 2°métatarsien.
-Face supérieure large donne insertion à des éléments capsulo-ligamentaire qui l’unie aux os voisins.
-Bord inférieur qui présente trois insertions qui sont d’arrrière an avant :
le tendon du tibial postérieur en avant le court fléchisseur de l’hallux et l’ADD oblique de l’hallux.

VII- Les métatarsiens
Ils sont cinq numérotés de dedans en dehors. Ce sont des os pair non-symétriques possède une diaphyse et deux épiphyses. L’épiphyse postérieur est volumineuse quadrangulaire est correspond à à la face antérieure d’un des os du tarse antérieure et sur les cotés à la base d’un métatarsien. L’épiphyse distale appelé la tête du métatarsien et correspond à P1 de l’orteil correspondant.
La diaphyse est triangulaire à la coupe à base supérieure donc trois faces et trois bords (inférieur concave d’avant en arrière):
-Face dorsale pas d’insertion.
-Face latérale et médiale délimitent l’espace interosseux puis donnne insertion au muscles interosseux, il y en quatre interosseux dorsaux et trois interosseux plantaire qui sont situé dans les espaces intermétarsien:
-L’interosseux dorsal présente deux insertions (une forte une faible), l’axe du pied passe par le 2° orteil et l’insertion forte se trouve sur la face du métatarsien qui regarde dans une direction opposé à l‘axe du pied (se sont tous des faces latérales par rapport à l’axe du pied, par rapport à l’axe du pied  se sont tous des face latérale sauf pour M2 qui est sur la face médiale), insertion faible se fait sur la face du métatarsien qui regarde l’axe du pied côté dorsale. L’insertion  se fait sur toute la longueur de la face.
-Les interosseux plantaire s’insere sur la face médiale des trois derniers métatarsiens, du côté plantaire au-dessous des trois derniers interosseux dorsaux sur toute la face.
-Le bord plantaire concave d’avant en arrière et sur les bords médiale et latérale déborde les muscles interosseux plantaire correspondant.

Les caractères commun:
-la base est pyramidal à base postérieur, la face postérieur correspond à l’un des os du tarse antérieure, sur le coté elle s’articule avec l’un  des métatarse voire un des os du tarse.
- la tête correspond à une surface articulaire arrondie aplatie sur les cotés et plus développé coté plantaire que dorsale, de type éllipsoide, recouvert de cartillage et correspond à une surface articulaire à la base de P1 de l’orteil correspondand. De chaque coté, on trouve un tubercule plutôt côté dorsale, et donne insertion au ligament collatéral de l’articulation métatarso-phalangienne correspondante.

A.M1
La diaphyse est plus courte, aplatit de haut en bas donc son bord plantaire est plus volumineuse. La face latérale donne insertion au 1° interosseux.
La base, volumineuse présente deux tubercules, un médial et un latéral. Le médiale donne insertion au tibial antérieure, le latéral ( par rapport à l’axe du pied) donne insertion au long fibulaire. La face postérieur présente une surface articulaire de forme semi-lunaire à grand axe vertical et concavité latérale, recouvert de cartillage et correspond à la tête de C1 et ne présente pas de contact avec M2.
La tête aplatie de haut en bas elle est large et présente deux facettes ovalaire à grand antéro-postérieur qui correspond aux deux os sésamoïde qui correspondent à la tête de P1.
B.M2:
Le plus long et le plus volumineux et présente que des insertions forte des interosseux dorsale. La base correspond aux trois cunéiformes et à M3.
C. M3: la face médiale correspond à l’insertion faible de l’interosseux dorsal et et à l’interosseux plantaire.  
D. M4: base correspond à C3 et M3 et coté latérale à M5  
E. M5:
Aplati de haut en bas, la diaphyse donne insertion coté médiale au 4° interosseux dorsal faible et coté plantaire interosseux plantaire. Côté latérale à l’opposant du 5°.
Base correspond à M4 et au cuboide et présente un volumineux processus qui donne insertion au court fibulaire (processus du 5° méta) sur la face dorsal on trouve le 3° fibulaire..


VII Les Phalanges
Sont au nombre de 14, constitue le squelette des orteils et de l’hallux, os pair long, pair, non-symétrique. Trois phalanges pour l’orteil (P1, P2 l’intermédiaire, P3 sauf l’hallux qui en a deux( P1 la proximal et P2 distal qui correspond morphologiquement à P3 des autres orteils)

A. Caractère commun à P1
Diaphyse aplatie de haut en bas présente deux faces (dorsale et plantaire). La dorsal et convexe transversalement, la plantaire est concave dans l’ensemble, la diaphyse ne présente pas d’insertion.
Base: face postérieur présente une surface articulaire de forme circulaire concave dans son ensemble recouvert de cartillage regarde en arrière et correspondand à la tête de M1. Latéralement la base présente deux tubercules qui donne insertion interosseux dorsaux ou/et interosseux plataire et au collatéral médiale ou latérale de l’articulation métatarso-palangienne.
La tête présente une surface articulaire en forme de poulie, de type ginglyme, avec deux versants, une médiale et une latérale, séparée par un sillon médian antéro-postérieur et chaque joue est convexe dans son ensemble. L’ensemble est recouvert de cartilage, plus dévellopé du coté plantaire que du coté dorsal et correspond à la surface articulaire de P2. Sur les cotés elle présente deux tubercules (médiale et latérale ) qui donne insertion au ligament collatéral correspondant de l’articulation interphalangienne proximal.

B. Caractère commun à P2
-Diaphyse : identique à P1 mais moins volumineuse.
-Base: présente une surface articulaire de forme ovalire circulaire divisée en deux partie par une crête antéro-postérieur. Chaque partie est légérement concave dans son ensemble, recouvert de cartilage et correspond à la tête de P1.
Sur le côté de cette base: deux tubercules qui donne insertion au ligament collatéral de l’articulation inter-phalangienne distale.
-Tête identique à P1 sauf plus petite.

C.Caractère commun à P 3
Base et la diaphyse identique à P2.
Tête présente un renflement plantaire en forme de U à concavité postérieur et correspond à la pulpe des orteils.


D.Caractère propre de l’hallux:
Sur P1:
L’hallux est très volumineuse et sa base donne insertion sur le tubercule médiale au muscle ABD de l’hallux et au muscle court fléchisseur de l’hallux, le tubercule latérale donne insertion à l’ADD oblique et au court fléchisseur de l’hallux. Sur la face dorsale de la base on trouve l’insertion du faisceau médiale du court extenseur de l’hallux.
Sur la diaphyse/base, face dorsale, on trouve le long extenseur de l’hallux.
Sur P2
Au niveau de la base, côté dorsale, on trouve le long extenseur de l’hallux et côté plantaire le long fléchisseur de l’hallux.

E. Caractère propre des autres orteils
Sur P1
Sur la base insertion des interosseux, sur le tubercule latérale (par rapport au pied) insertion de l’interosseux dorsal (O2, O3 et O4), il se fait du même côté que l’insertion forte sur les métatarsien, les interosseux plantaire sur le tubercule médiale par rapport au pieds (O3 O4 O5). Pour P1 de O5 sur le tubercule latérale on trouve l’ABD du V et le court fléchisseur du V.
Sur P2
Pour la base on trouve l’insertion de l’extenseur de l’orteils. Côté plantaire et sur la diaphyse on trouve l’insertion du court fléchisseur des orteils.
Sur P3
Sur la base, côté dorsale la terminaison du long extenseur des orteils et coté plantaire le long fléchisseurs des orteils.

- Ostéologie du tronc -
- Ostéologie du membre supérieur -
- Ostéologie du membre inférieur -
- Ostéologie de la main -
- Ostéologie du pied -
 
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !