Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours en Kinésitherapie : OSTEOLOGIE
 
Aide Mémoire cours d'Ostéologie :

OSTEOLOGIE DE L'ULNA


L'ulna.

Il fait partie du squelette de l'avant-bras.
Il est situé en dedans du radius.
Il s'articule en haut avec l'humérus, en dehors avec le radius (deux articulations supérieure et inférieure) et en bas avec une partie de la première rangée des os du carpe par l'intermédiaire d'un disque articulaire (cartilage fibreux)

Os long, pair, non symétrique.
On lui décrit une diaphyse et deux épiphyses.

I) Diaphyse :
Triangulaire (à sommet latéral) à la coupe transversale, elle présente une face antérieure, médiale et postérieure et trois bords antérieur, latéral et postérieur.




Face antérieure.

Elle est délimitée par les bords antérieur et latéral.
Elle est large en haut et étroite en bas, légèrement creusée.

Les 2/3 supérieurs :
-muscle fléchisseur profond des doigts.

Le ¼ inférieur :
-muscle carré pronateur


Face médiale.

Elle est limitée par les bords antérieur et postérieur.
Elle est plane.

Les 2/3 supérieurs :
-muscle fléchisseur profond des doits.
Le reste de cette face est lisse sans insertion, sou-cutanée.
Face postérieure.

Limitée par les bords latéral et postérieur.
Elle regarde en arrière et en dehors.

A sa partie supérieure, elle présente une crête oblique, en bas et en arrière ou dedans (elle part presque de la surface articulaire de la tête radiale, et rejoint presque le bord postérieur)

Au-dessus de cette crête, on trouve :
-muscle anconé

Au-dessous, la face est divisée en deux champs :
-médial (postérieur) : lisse et répond au corps charnu du muscle extenseur ulnaire du carpe. (cubital postérieur) : EUC

-latéral (antérieur) : de haut en bas :
-long ABD du I (pouce)
-court extenseur du I
-long extenseur du I
-extenseur du II
Bord antérieur.

Il est situé à la jonction des faces antérieure et médiale.
2/3 supérieurs : insertion du fléchisseur profond des doigts.

Bord latéral ou interosseux.

Il est situé à la jonction des faces antérieure et postérieure.
Il est saillant, il se bifurque à son extrémité supérieure pour limiter la face latérale du processus coronoïde.

Ce bord est tranchant, il donne insertion à la membrane interosseuse.

La bifurcation :
-A la partie haute : surface articulaire, c'est l'incisure radiale de l'ulna.
-Au-dessous : on trouve une zone triangulaire qui correspond à une dépression (creusée), c'est la fosse supinatrice.
Elle donne insertion au muscle supinateur (faisceau profond)
Donc la tubérosité du radius va s'engager sans toucher lors de la pronation et la supination.

Sur la branche postérieure de bifurcation :
-muscle supinateur (faisceau superficiel)

Bord postérieur.

Il est situé à la jonction des faces médiale et postérieure.
Il est saillant : crête ulnaire.
Il est en forme de S avec une concavité supérieure et médiale puis une concavité inférieure et latérale.

Ce bord présente deux versants :
-versant médial : insertion 2/3 supérieurs : muscle fléchisseur ulnaire du carpe. (cubital antérieur)
-versant latéral : les 2/3 supérieurs : muscle extenseur ulnaire du carpe.
Ce bord se bifurque, à sa partie supérieure, pour limiter la face postérieure de l'olécrane.
Donc les deux insertions débordent sur la bifurcation.

II) Extrémité supérieure

Elle est constituée par deux processus volumineux : olécrane et processus coronoïde.

L'olécrane :
De forme parallélépipédique rectangle.
Et prolongeant la diaphyse vers le haut.
Donc cinq faces :
Face antérieure, postérieure, médiale, latérale et supérieure.

Le processus coronoïde :
De forme prismatique triangulaire.
Situé en avant de l'extrémité supérieure de la diaphyse.
Face antérieure, supérieure, médiale, latérale et bord antérieur.

L'olécrane :

Face antérieure

C'est une surface articulaire qui forme la portion verticale de l'incisure trochléaire de l'ulna.
Type : ginglyme.
Elle répond à la trochlée humérale.
Elle est de forme portion de poulie creuse.
Elle est constituée par deux joues séparées par une crête verticale.
Le versant médial est plus large, chaque joue est concave dans son ensemble. (concave de haut en bas et transversalement)
L'ensemble est recouvert de cartilage et regarde vers l'avant.
La capsule s'attache au pourtour, sauf en bas (bord inférieur car processus coronoïde)

Face postérieure

Elle est délimitée par la bifurcation du bord postérieur.
Elle est triangulaire à base supérieure.
Elle est sous-cutanée.


Face supérieure

La face supérieure est arrondie, légèrement pointue en avant (le bec olécranien, c'est le sommet de la crête qui divise en deux joues la face antérieure)

A sa partie postérieure, cette face présente une zone rugueuse transversale : tendon du triceps brachial.

En avant, de cette insertion : zone lisse qui répond à une bourse séreuse s'intercalant entre la face profonde du tendon et la face supérieure de l'olécrane quand le coude est fléchi.

En avant, on trouve une zone rugueuse transversale donnant insertion à la capsule.


Face latérale

Elle est réduite.
Forme rectangulaire, à grand axe vertical.
Cette face prolonge vers le haut la partie postérieure et médiale de la face postérieure.

-Sur son bord postérieur se prolonge l'insertion de l'extenseur ulnaire du carpe.
-A sa partie haute et postérieure, déborde l'insertion du triceps brachial.

-Près de son bord antérieur :
insertion du ligament collatéral radial du coude.

-A sa partie basse : déborde l'insertion du muscle anconé.


Face médiale

Elle est réduite.
Quadrangulaire à grand axe vertical.
Elle prolonge vers le haut la face médiale de la diaphyse.

-Près de son bord postérieur : déborde l'insertion du FUC qui vient de la crête ulnaire.

-A sa partie haute et postérieure : déborde l'insertion du triceps brachial.

-A sa partie antérieure : insertion du ligament collatéral ulnaire du coude.

-A sa partie inférieure : insertion du fléchisseur profond des doigts. (FPD)

Le processus coronoïde :
De forme prismatique triangulaire.
Situé en avant de l'extrémité supérieure de la diaphyse.
Face antérieure, supérieure, médiale, latérale et bord antérieur.
Processus volumineux situé à la partie antérieure de l'extrémité supérieure de l'ulna.
On lui décrit quatre faces et un bord antérieur.


Face supérieure

Surface articulaire qui forme la portion horizontale de l'incisure trochléaire de l'ulna.

Type : ginglyme. (portion de poulie creuse)
Elle répond à la trochlée humérale.
Forme : avec deux joues, médiale et latérale, séparées par une crête mousse antéro-postérieure.
La joue médiale est plus large que la joue latérale.
Chaque joue est concave dans son ensemble.
L'ensemble est recouvert de cartilage.
Elle regarde vers le haut.

NB : entre le cartilage de la face antérieure de l'olécrane et celui de la face supérieure du processus coronoïde, il existe une petite zone rugueuse transversale dépourvue de cartilage.
(pas de continuité)



Face antérieure

Elle est quadrangulaire, prolonge la face antérieure de la diaphyse vers le haut.
Elle regarde en avant et un peu en bas.

-A la partie inférieure : déborde l'insertion du FPD

-Au-dessus et en médial, on trouve une tubérosité ulnaire : insertion muscle brachial.

-Au-dessus de cette tubérosité, on trouve en médial deux insertions :
De dedans en dehors :
- le Fléchisseur Superficiel des Doigts
- le rond pronateur
Ce sont des épicondyliens médiaux.

-Au-dessus et en latéral :
Deux insertions accessoires, l'une au-dessus de l'autre :
-la corde oblique (expansion de la membrane interosseuse : la corde de Weitbrecht)
-insertion inconstante : Long Fléchisseur du Pouce (LFP)


Face latérale

Elle est de forme triangulaire à sommet inférieur.
Elle est délimitée par la bifurcation du bord interosseux.

On lui décrit deux parties :
-partie supérieure : surface articulaire : l'incisure radiale de l'ulna.
Type : trochoïde (portion de cylindre)
Répond au pourtour de la tête radiale.
De forme quadrangulaire, allongée d'avant en arrière.
Le bord antérieur est un peu moins long que le bord postérieur.
Elle est concave suivant son grand axe.
Direction : vers le dehors.
Recouverte de cartilage.
Ses bords antérieur, postérieur et inférieur donnent insertion à la capsule de l'articulation du coude.

Sur les bords antérieur et postérieur : insertion du ligament annulaire.
Sur le bord inférieur : insertion du ligament carré (jusqu'au col du radius)

Au-dessous de cette surface articulaire : on trouve une dépression qu'on appelle la fosse sigmoïdienne ou supinatrice : faisceau profond du muscle supinateur.
Cette fosse logera la tubérosité radiale lors des mouvements de pronation.
Sur le bord postérieur de cette surface : crête supinatrice : faisceau superficiel du muscle supinateur.


Face médiale

Elle est réduite, elle prolonge la face médiale de la diaphyse vers le haut.
Sur elle déborde l'insertion du FPD.

Bord antérieur

Il est situé à la jonction des faces antérieure et supérieure du processus coronoïde.
A sa partie médiale, on trouve une tubérosité : une partie du ligament collatéral médial du coude. (jonction des faces supérieure, antérieure, et médiale)
Ce tubercule se prolonge vers le bas par une crête : insertion du ligament ulnaire du coude (faisceau moyen)

En dehors de ce tubercule, on trouve le bord sur lequel s'attache la capsule du coude et le faisceau antérieur du ligament collatéral ulnaire.
Ce bord se termine en dehors par le bec coronoïdien, il est situé à l'extrémité antérieure de la crête qui divise en deux parties la surface articulaire de la face supérieure. (les deux joues)


III) L'extrémité inférieure

C'est la tête ulnaire.
Elle est renflée.
Elle est prolongée en bas et en dedans par un processus styloïde de l'ulnaire (postéro-médial)
Le sommet du processus donne insertion au ligament collatéral ulnaire du poignet.

En avant et en arrière de ce processus :
On trouve deux sillons verticaux :
-antérieur : livre passage au tendon du FUC
-postérieur : livre passage tendon EUC

La tête présente une face inférieure et un pourtour.

La face inférieure :
C'est une surface articulaire.
Type : plane
Forme semi-lunaire à concavité médiale.
Dirigée vers le bas.
Répondant à la face supérieure du disque articulaire. (ligament triangulaire à sommet médial)
SAECH
Elle regarde vers le bas.
Pas de contact direct avec les os du carpe.
Dans la concavité : insertion du sommet du disque.

Le pourtour :
Il présente une surface articulaire.
Type : trochoïde.
Forme : quadrangulaire débordant en avant et en arrière sur le pourtour.
Allongée d'avant en arrière, convexe d'avant en arrière et de haut en bas.
SAECH.
Dirige vers le dehors.
Répond à l'incisure ulnaire du radius.

- Ostéologie du tronc -
- Ostéologie du membre supérieur -
- Ostéologie du membre inférieur -
- Ostéologie de la main -
- Ostéologie du pied -
 
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !