Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours en Kinésitherapie : PHYSIOLOGIE
 
Aide Mémoire cours de Physiologie :

LE TISSUS NERVEUX


Il est composé de deux éléments nobles, les neurones qui assurent la conduction et la transmission de l’influx nerveux et des cellules de soutien appelées névroglies qui assurent la protection et la nutrition des neurones.

B.    Les neurones :

Un neurone est une cellule possédant un corps cellulaire à partir duquel naissent des prolongements :
-    le premier prolongement s’appelle l’axone. Il est toujours présent, toujours unique et se termine au contact d’un autre neurone,
-    le deuxième prolongement s’appelle la dendrite qui n’est pas toujours présente et qui est en nombre variable ; ceci permet de classer les neurones,

Neurone unipolaire :
S’il y a simplement un axone, il s’appelle neurone unipolaire. Ils sont rares et nous les trouvons pendant la période d’embryogenèse.

Neurone bipolaire :
Si le neurone possède un axone et un seul dendrite, ce sont des neurones bipolaires. Ce sont les plus fréquents ; nous les trouvons au niveau de l’oreille interne, de la rétine et du système nerveux central.

Neurone multipolaire :
Si le neurone possède un axone et plusieurs dendrites, nous l’appelons neurone multipolaire. Ils sont très abondants. Nous les trouvons au niveau de la moelle épinière du cortex cérébral, dans les ganglions neurovégétatifs. C'est la conduction des influx nerveux qui permet de différencier les axones des dendrites.
-    Dans les dendrites, l’influx nerveux est centripète. Il va vers le corps cellulaire.
-    Dans les axones, l’influx nerveux est centrifuge. Il va du corps cellulaire vers les extrémités.

La taille d’un neurone est très variable. Par exemple, dans le cervelet, ils ont la taille d’un globule rouge (sept à huit microns de diamètre).


Les moto neurones de la moelle épinière ont un diamètre de cent microns. Le noyau est toujours unique avec un nucléole très développé. Les différents organites sont normaux mais peuvent avoir des aspects particuliers.

1.    Cytologie :
a)    Le corps cellulaire :
Il est enveloppée par une membrane, le noyau est toujours unique, les organites sont normaux , mais avec des aspects particuliers

L’appareil de GOLGI est toujours très abondant.
Le réticulum endoplasmique granulaire est disposé en petit paquets et s’appelle les corps de NISSL.
Les mitochondries sont très abondantes. Nous trouvons des neurofibrilles qui constituent le squelette des neurones.

b)    Les prolongements :
lL cytologie est simplifiée. Nous trouvons à la périphérie une membrane cellulaire avec à l’intérieur du cytoplasme, des neurofibrilles et des mitochondries.

Dans l’axone, nous trouvons également des vésicules synaptiques de sécrétions. Ces prolongements se divisent en de nombreuses ramifications que nous appelons arborisations terminales.
La pointe de ces ramifications est augmentée de volume et est en contact avec le neurone voisin. Cette zone s’appelle la synapse et c’est la zone de transmission de l’influx nerveux.

Ces prolongements sont toujours enveloppés par une ou plusieurs gaines de protections (gaines faites par les cellules de SCHWANN) qui forment  un manchon autour des prolongements qui sécrètent une gaine lipidique de myéline.


2.    Cytophysiologie :
a)    La conduction de l’influx nerveux :
Elle se fait le long des prolongements par sauts. Elle correspond à l’échange d’ions.

b)    Synthèse et transport des protéines :
Les corps cellulaires sont des zones de synthèse avec formation de protéines qui passent dans les prolongements cellulaires.
Les molécules fabriquées vont s’accumuler sous l’aspect de vésicules au niveau de la synapse. Ce sont des médiateurs chimiques de l’influx nerveux (neuromédiateurs).

c)    La transmission de l’influx nerveux :
Elle se fait par la synapse.


C.    La synapse :

C’est où se réalise le contact entre les neurones. Elle est composée de deux éléments, la pré synapse, qui correspond à l’arborisation terminale du premier neurone, et la post synapse, qui correspond au deuxième neurone.

1.    Structure :
a)    La pré synapse :
C’est une formation arrondie contenant des organites cytoplasmiques (neurofibrilles, mitochondries, vésicules synaptiques).

b)    La post synapse :
Sa morphologie est variable. La membrane cellulaire est faite de différenciations. Il existe deux types morphologiques de post synapses, le type I où il existe une asymétrie entre les deux éléments ; cela correspond à des synapses excitatoires et le type II où les deux éléments sont symétriques ; cela correspondrait à des synapses inhibitrices.


2.    Histo physiologie :
Dans les neurones, il y a une synthèse de neuro médiateurs qui s’accumulent dans des vésicules au niveau de la pré synapse.

Ils ont un rôle indispensable dans la transmission de l’influx nerveux. L’influx nerveux arrive depuis le corps du neurone et parvient au niveau de la pré synapse. Il y a un échange d’ions calcium entre la pré synapse et l’espace (le milieu) entourant le neurone, ce qui entraîne la libération des neuromédiateurs de la vésicule.

Les neuromédiateurs seront ensuite repris par un récepteur spécifique qui hérisse la membrane cellulaire. Il y a apparition dans la post synapse d’une onde d’hyper polarisation par échange d’ions chlore ou d’une onde de dépolarisation par échange d’ions sodium. Si nous avons hyper polarisation, il se produit un phénomène inhibiteur avec blocage de la transmission de l’influx nerveux. Si nous avons une dépolarisation, nous avons l’apparition d’une excitation. Par la suite, les neuro- médiateurs sont soit détruits par une enzyme,, soit récupérés par la pré synapse et remis dans la vésicule.

Les neuromédiateurs sont assez nombreux : l’acéthyl choline, les catécolamines, la dopamine, la sérotonine, l’histamine.

 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !