Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours Kinésitherapie : RHUMATOLOGIE
 
Accueil des cours de Rhumatologie :

RHUMATOLOGIE - HERNIE DISCALE

Intro : la sciatique est une mono radiculalgie liée a un conflit disco-radiculaire résultant d’une dégénérescence discale avec migration voir exclusion du nucléus pulposus venant comprimer la racine nerveuse au niveau du trou de conjugaison. Les racines les plus fréquemment touchées sont L5 au niveau du disque L4 L5 et S1 au niveau du disque L5 S1 zone charnière où il y a le plus de contrainte où le disque vieillis le plus vite.
L’interrogatoire et les examens cliniques fournissent les élément nécessaires au diagnostique.
La topographie de la douleur est caractéristique le patient peut en dessiner le trajet du bout des doigts. Douleur augmente toux éternuement rire défécation. L’examen clinique caractéristiques : raideur rachidiennes élective peut être visible dès l’inspection sous forme d’attitude antalgique avec disparition de la lordose lombaire et inclinaison du rachis homolatéral attitude antalgique directe en controlatéral est croisé, cette déviation antalgique peut être augmenté mais pas redressé. La douleur radiculaire est réveillé par la pression du doigt en regard sur la zygapophysaire (sonnette) ; on localise aussi l’étage quand on fait une pression et contre pression sur les épineuses ; la manœuvre de Lasègue est positive et plus elle est déclenché tot plus l’hernie est vol et douloureuse. Dans un tiers des cas des troubles sensitifs objectifs dans le territoire concerné peuvent apparaître. Penser a explore la force musculaire globale, marche sur la pointe S1 et talon L5. l’indication chirurgicale est posée dans 5 10% des cas de sciatiques. C'est à dire quand s’agit d’une sciatique rebelle (résiste traitement 6 8 mois) soit hyper-algique soit récidivante surtout quand est paralysante. Traitement par nucléolyse est la destruction enzymatique par injection dans le nucléus le chimo-papayine ; hospitalisation 48H levé précoce sans corset ni lombostat, soulagement rapide et toux de réussite dans 70% des cas ; autrement intervention chirurgicale avec exérèse du nucléus pulposus avec curetage du div aboutissant a une speudo-arthrodèse vertébrale (pas de perte de mobilité) généralement la levé de compression abolit la douleur.

Les objectifs de la kinésithérapie.
Redonner au rachis une harmonie articulaire car position articulaire figée par appréhension (autoprotection excessive)
Retrouver une bonne stabilité et un bon ajustement postural par un T musculaire approprié.
Donner des conseils d’hygiène de vie vertébral que le patient doit suivre impérativement en post opératoire et après adapter dans sa vie professionnelle.

Période préop
Prise de contact, approche psychologique de dédramatisation de l’intervention
Apprentissage ou vérification du verrouillage lombaire,
Vérification des techniques de changement de position sont bien assimilé
Grand principe d’hygiène vertébral

Post opératoire de J1 8.
Objectif : apprentissage du premier levé en verrouillage lombaire, conseils d’hygiène de vie et d’économie rachidienne.
Solliciter a minima les différents groupes musculaire du tronc et rééducation analytique des muscles atteints (neurologique-périph).
J1 : levé interdit, installation au lit : bonne position au lit dd strict avec coussin sous les genou pour lordose, ou en dl. Massage membre inférieur mouvement de cheville.
J2 : premier levé en verrouillage par le parallélisme des ceintures. Faire marcher ; élévation sur la pointe des pieds, technique de l’ascenseur pour les toilettes, jambes écartées pointes de pieds vers l’extérieur et on descend dos droit. T contraction statique de certains muscles avec mise en tension et relâchement progressif pour éviter les douleur.
De J3 8 : continue , sauf en cas de paralysie périphérique on fait de l’électro. Pour la position assise peut être à J4 J15 voir plus tard : soit assis sur chaise bien au fond dos droit pour s’assoit on tourne autour de la hanche. Faut appui post pour que le sujet soit droit penser a l’auto grandissement on évite la cyphose. Faire asseoir a la cow boy. Pour la marche on augmente progressivement le périmètre de marche, les escaliers. on insiste sur apprentissage du demi tours par déplacement des membres inférieurs pas du tronc.
Dans certain cas le patient sort et rentre chez eux ou centre de rééducation.
J8 J60, si a J15 pas avant apprentissage assis est essentiellement lutte contre la douleur massage thermothérapie électrothérapie et lutte contre l’enraidissement du rachis, l’exès d’autoprotection associé au verrouillage lombaire dans la vie quot ou professionnelle le sujet a tendance a faire de l’autokinétisme au niveau de sa région lombaire. Pour éviter la surcharge fonctionnelle des étages sus et sous jacents il est indispensable de retrouver une mobilité rachidienne harmonieuse et proche de la normale. Donc on débute doucement les assouplissements rachidiens sus jacent, étirement des ischio-jambiers, T de al flexion de hanche, de la mobilité lombo-pelvienne sans rotation et dans peu de degré au début.
Tonification musculaire de la poutre composite on insiste toujours sur les conseils d’hygiène de vie car est moins douloureux.

Second mois la reprise du travail :
Arrêt des techniques sédatives et une intensification de la mobilisation lombaire. Donc mobilisation passive , ballon mobilisation dans les 3 plan de l’espace, intensification sur les techniques a dominante musculaire surtout spinaux, T de l’ajustement proprioceptif sur les lombo-pelvien , verrouillage pour toutes les situation dangereuse.

- -
- -
- -
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !