Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours Kinésitherapie : SANTÉ PUBLIQUE
 
Accueil des cours de Santé publique :

SANTÉ PUBLIQUE - L'EXAMEN CLINIQUE

L’examen clinique : rencontre et dialogue, non pas comme un acte purement technique,

Cela doit amener à la démarche diagnostisque pour savoir ce qu’il a. il va y avoir un entrtien du malade et un examen physique.

A. Motif :
consultation en libérale,
hospitalisation en hôpital.

Il s’agit de noter le symptôme dont se plaint le malade. On note le diagnostic pour lequel il a été admis.
Noter les médecins qui suivent le patient.
Noter les personnes à prévenir en cas d’urgence ou de décès.

B. L’entretien :

1. Les antécédants :
Ce qui n’entre pas dans l’histoire de la maladie actuelle rentre dans le cadre des antécédants. Même certains éléments négatifs ont leur importance.
a) Les antécédants personnels :
(1) Médicaux :
On interroge la personne pour la guider, en évoquant les différents appareils (cœur, poumon…) pour solliciter sa mémoire.
Le nombre d’hospitalisation, traitement.
Connaître la date de début des troubles, la nature, s’il existe un diagnostics.
(2) Chirurgicaux :
Notion d’anésthésie,
Nature de l’intervention, le lieu d’intervention, la cause.
(3) Gynécologique et obstétricaux :
Sphère génitale de la femme sauf l’état de grossesse, c’est obstétrie qui s’en occuppe.
Date des 1ères règles, date des dernières règles régularité du cycle, la durée du cycle, syndrôme menstruel.
Le moyen de contraception
Problèmes psychologiques
Date de la ménopause.
Passé en tant que grossesse, le nombre d’enfants, poids des enfants à la naissance…
Infection vaginale.
(4) Le mode de vie :
Les professions , est-elle suivie en médecine du travaail,
L’alimentation, le poid habituel…
Le tabac, l’alcool, la drogue,
La sexualité
Traitement hors ordonnance
La situation martitale

2. L'histoire de la maladie :
a) L'histoire de l'installation des troubles :
chronologie des troubles, on le note ainsi que le témoignage de la famille,
classer par ordres d'importance les symptômes, et les plaintes,
récupérer les compte-rendu des examens antécédents,
noter les traitements en-cours,

3. L'examen clinique :
Il ne faut pas oublier de le dater, pour observer l'évolution des symptômes.
Il est rarement complet, il est plutôt orienté selon les symptômes.
a) Les signes généraux :
On a une approche de la personne, le poids, la taille, la température, la morphologie générale, la coloration cutanée, le faciès, l'appétit, alimentation, sommeil…
b) Les signes fonctionnels :
Ce sont des symptômes ressentis par le patient, il va expliquer plus spécifiquement les douleurs.
c) Les signes physiques :
Ce sont les signes que le médecin va déceler, il y a :
l'inspection,
la palpation,
l'oscultation,
la percussion,

Pour ne pas oublier d'organes, on regarde tout d'abord les organes nobles :
le système cardio-vasculaire,
ecouter avec le stétoscope, on écoute le rythme cardiaque,
pression artérielle ou la tension,
palpation au niveau du poignet pour le poul, les jambes pour les varisses,
L'appareil pulmonaire :
déformmation du thorax,
sueur,
rythme respiratoire,
l'appareil digestif :
palpation du ventre,
le foie,
l'appareil urologique,
l'appareil neurologique,
l'appareil endocrinien,

4. Conclusion de l'examen :
A l'issue de cet examen clinique, on doit émettre une hypothèse clinique, il est bon de prévoir des examens complémentaires, il permmetre de confirmer le diagnostic, ne pas hésiter à demander un avis d'un spécialiste.

traitement symptômatique,
traitement éthilogique (cause),
traitement préventif des complications,
surveillance

- -
- -
- -
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !