Cours de Kiné en ligne
 
 
Recueil de cours Kinésitherapie : SECOURISME
 
Accueil des cours de Secourisme :

SECOURISME

Les arrêts cardio-respiratoires

A. L’inefficacité circulatoire,

1. Différentes formes d'arrêt cardiaque :
le vrai ou asystolie,
la fibrillation ventriculaire : activité électrique anarchique incapable de permettre au cœur de se contracter,
la tachycardie ventriculaire : peut empêcher au cœur de fournir un débit.

2. La chaîne de survie :
Elle comprend :
l'alerte : la réalisation élémentaire des geste de survie,
la défibrillation précoce : (défibrillateur semi-automatique),
la réanimation spécialisée.

Lorsqu'une personne présente un plan, la séquence qui consiste à évaluer la conscience, la respiration, la circulation est obligatoire.
Si la personne ne répond pas, ne respire pas, n'a plus de pouls, elle est en arrêt cardiaque. On lui pratiquera des gestes de survie :
pratique d'une ventilation artificielle,
pratique d'un massage cardiaque externe.

a) La ventilation artificielle :
Le bouche à bouche :
Commencer par 2 insufflation qui sont lentes et d’environ 1,5 à 2 secondes. Le volume à insuffler est de 800 à 1 200 ml.
La fréquence d'insufflation est de 10 à 12 / min.

b) Le massage cardiaque et ventilatoire :
Il faut alterner insufflation et massage.
Lorsque l'on masse, la fréquence du massage est d'environ 100 / min.
Appuis sur le sternum (le temps de compression = au temps de décompression).
2 insufflations et 15 compressions (si l'on est seul),
1 insufflation et 5 compressions (s'il y a un secouriste).
c) La réanimation spécialisée :
Elle consiste à mettre une sonde dans la trachée branché à des appareils ventilatoires. Cela va permettre d'analyser le type d'inefficacité circulatoire et d'essayer de relancer l'activité cardiaque. Si asystolie, on va injecter de l'adrénaline : choc électrique.

 

- -
- -
- -
 
 
2002 - 2017 © KineWeb.net : Aide Mémoire Cours de kinésithérapie | Annonces Kinés | Cabinet Medical | Bonjour chez vous !